Antelope Canyon blog

Antelope Canyon, Tsé bighánílíní dóó Hazdistazí en Navajo, qui signifie « le lieu où l’eau coule à travers les rochers » (c’est poétique, j’adore…) se compose de gorges en fente formées par l’oeuvre de l’eau et du vent. Spectaculaires à visiter, elles sont illustres pour leurs reliefs, leurs effets de lumière et leurs couleurs qui changent au fil de la journée…

Situées au sud-ouest des Etats-Unis, à Page en Arizona, elles ne sont pas loin de Horseshoe Bend et du lac Powell, ce qui permet de voir plusieurs sites grandioses dans un rayon assez restreint.

 

 

illustration Antelope Canyon

 

Organisation au pet de lykorne près pour Antelope Canyon

Ça paraît peu de choses vu d’ici mais vous le verrez par vous-mêmes, cela peut changer tout le fil de l’histoire…

J’organise mes voyages des mois à l’avance. Ce n’est pas en réponse à un stress grandissant avant le départ, ni l’irrépressible besoin que tout soit bordé. Mais l’excitation est tellement grande une fois mes billets en poche, je n’arrive pas à penser à autre chose, il faut que je m’occupe l’esprit : Et puis, finalement, un voyage, aussi fou soit-il, est vite passé. Faire les préparatifs, c’est être déjà partie.

Du coup, pour notre visite d’Antelope Canyon, j’ai eu le temps de croiser les informations d’une belle quantité de blogs et j’avais retenu ça.

 

Résumé “si vous avez manqué le début” sur le débat Upper/Lower Antelope Canyon

Upper antelope Canyon : réputée pour ses effets de lumières entre les cavités, donc des gorges un poil plus spectaculaires, avec la possibilité de faire des photos avec le sable irisé, le soleil, tout ça tout ça, mais très prisé, donc blindé.

Lower antelope canyon : un tout petit peu moins d’effets de  lumière, un peu moins grand mais dingue tout de même. Des échelles et des passerelles pour entrer dans les gorges et vadrouiller de l’une à l’autre, donc ludique et sportif. Moins touristique, mais à force de le crier sur tous les toits, tout le monde y va quand même, donc un partout balle au centre.

 

Lower Canyon cavités échelle

 

Choix Likornélien… Je réfléchis à haute voix : je n’aime pas quand il y a trop de monde, mais j’ai quand même bien envie de voir ces fameux rayons de lumière qui pénètrent dans les gorges et font scintiller le sable et la poussière (ouiiiii des paillettes que diable !). 

J’ai donc choisi l’option cours photo à Upper Antelope Canyon. Tu paies plus cher mais tu es dans un petit groupe, tu fais de la pause longue et tu as droit à un circuit spécial un peu plus loin des tours classiques. Cela permet une découverte privilégiée des lieux. Tu paies ta tranquillité… Mon plan me semblait parfait. J’avais réservé pour 11h, après une étude approfondie des horaires où la lumière pénètre à merveille entre les cavités. Monomaniaque ?
(Conseil de Lykorne futée : Attention, si vous souhaitez visiter Antelope Canyon, je vous engage fortement à réserver avant votre venue aux Etats-Unis : en prenant les billets 3 mois à l’avance, il ne restait déjà plus beaucoup de créneaux disponibles alors que nous partions au mois d’avril) 

J’ai également anticipé le fait qu’il y a un décalage horaire d’une heure entre l’Utah et l’Arizona, et déduit en fonction l’heure de départ de Monument Valley.

Vu d’ici vous vous dites, émerveillés (si, si, émerveillés) : mais la Lykorne pense vraiment à touuuuuuuuuut !

 

Illustration

 

Upper Antelope Canyon ou le raté du Grand Ouest américain  

Nous quittons donc Monument Valley (si tu n’as pas encore lu mon article sur la vallée des rocs, t’as une chance de te rattraper par ici) pour aller tout droit vers Upper (memepapeur) Antelope Canyon, à Page.

Synchronisation des montres : nous partons à 9h30 tapantes de Monument Valley, nous devons arriver 1 heure avant le début du cours photo, nous avons 1 heure de route, et il y a 1 heure de décalage horaire entre là où nous sommes et Antelope Canyon (question : à quelle heure sont attendus la Lykorne et son Viking à Upper Antelope Canyon ? Vous avez 10 mn).

Bon allez, je suis sympa, je vous mâche le travail, nous arrivons à 10h précises sur le parking (1 heure avant le début du cours comme demandé par l’agence touristique), c’est la perfection parfaite (je m’embête de moins en moins pour mes textes, fatiguée la Lykorne). Le temps de passer aux toilettes pendant que mon Viking met ses chaussures de randonnée et de faire la queue, il est 10h07 quand nous arrivons devant les caisses. 

Une dame Navajo inspecte mes billets de réservation pour le cours photo, et se met à crier nerveusement en nous regardant d’un air furieux (pas taper) : “Laaaate, laaaaate, caaaancellled, caaaanceeeelllleeeeed, laaaaaateeee”.

Je pense d’abord que c’est le sens de l’humour Navajo, mais ne décèle aucun indice d’un quelconque amusement derrière cette mine sombre et renfrognée. Tous les gens autour nous regardent comme des kryminels (Attention, attention Lykorne et Viking dangereux en liberté, mef mef, voici une Lykorne fichée L, éloignez-vous Lykorne non identifiée…).

Puis je finis par comprendre que 7mn de retard sur 1 heure d’avance de l’heure de départ (soit seulement 53 minutes d’avance, je continue avec mes calculs mathématiques), dans le Grand Ouest ça ne passe pas, ils ne sont pas prêts. 

Je me retiens de lui expliquer qu’en France, c’est seulement à partir du moment où tu as un quart d’heure de retard sur ton heure de retard par rapport à l’heure officielle de début d’un événement que tu te fais mettre à la porte, mais je peine à croire que ça changera la donne. Nous sommes là, à 10h07, le tour démarre à 11h, mais elle n’en démord “we are laaaaaate”.

Au delà du fait que nous n’avons pas perdu d’argent puisqu’on ne payait pas en avance, et du fait que bon, en vrai, je veux bien être tolérante, chacun ses règles : je veux bien entendre (mais d’une voix très fluette) que l’heure c’est l’heure (enfin l’avant heure, c’est l’avant heure). Mais se faire engueuler tels des bandits du Far West devant tout le monde comme si nous avions commis la pire kornerie du siècle (j’vous jure madame, Trump, c’est pas notre faute, les particules fines, pas nous non plus, le Durian dans le café… Ah si ça c’est moi par contre), ce n’était pas agréable et pas mérité. Surtout que nous étions sur le parking à l’heure dite, et qu’on aurait su qu’ils étaient aussi à cheval de l’Ouest sur les horaires, je serai venue de suite sans passer par la case toilettes….

Le cours des choses tient parfois…. À un tampax. 

Attention, je précise tout de même qu’il n’y a pas de rancune particulière, à part la déception du moment. Nous avons été accueillis très chaleureusement pendant notre séjour aux USA !

Bref une fois accusé le coup, j’ai réservé une visite pour Canyon X et Upper Canyon (na). C’est promis, on ne va pas se laisser aller ma Brenda.

 

Illustration

 

Canyon X, magie d’une visite avec peu de touristes

Canyon X grotte

 

Alors non, ce n’est pas un canyon qui fait des choses suspectes avec d’autres canyons.
Canyon X est moins connu que ses copains, pour notre plus grand bonheur.
En toute honnêteté, c’est un chouillat moins spectaculaire que les Upper/Lower Antelope Canyon, mais j’y ai vu tout de même plusieurs avantages.

  1. Tu es dans un groupe d’une dizaine de personnes, et il y a seulement deux groupes qui descendent en même temps et se dispersent à travers les gorges. Du coup, tu peux immortaliser tranquillement Canyon X sans avoir 52 personnes sur ta photo, tu peux passer d’une cavité à l’autre sans embouteillages.
  2. Tu peux t’y rendre sans avoir réservé 234,7 jours à l’avance.
  3. Tu découvres des reliefs et courbes éblouissants, dans de bonnes conditions, il y a des effets de lumière à tomber, les guides sont pros.

 

Canyon X reliefs

 

Canyon X ocre lézard

 

Canyon X se situe en terre Navajo, sa visite est proposée par Taadidiin Tours (impossible d’ailleurs de visiter les gorges sans guide, c’est trop dangereux, les gorges peuvent être inondées en cas d’intempérie).

Je ne sais pas qui est l’architecte de ces bâtisses de grès mais le résultat est spectaculaire ! Je valide aussi l’ambiance lumineuse… Les rayons qui pénètrent à l’intérieur des gorges et illuminent la poussière telles des paillettes, c’est plutôt sympathique.

 

Canyon X lumière rayon grotte

 

Mais comment donc se forment ces sublimes roches Jamy ?

C’est très simple Fred ! Antelope canyon est le résultat de deux ingrédients : c’est le fruit de l’érosion et du vent. Ce slot canyon s’est formé dans le lit du ruisseau l’Antelope. Le principal facteur de l’érosion du Canyon est l’arroyo, un affluent du lac Powell : il a creusé plusieurs couloirs naturels, qui sont les canyons visités aujourd’hui, Upper, Lower et Canyon X. En tout, le Canyon fait 8 km de long.

Au fur et à mesure que nous progressons dans ces gorges sculptées par l’eau, baignées de soleil et au couleurs étonnantes, je me dis que la nature est source d’émerveillement, et surtout que nous sommes tellement peu de choses face à l’œuvre du temps…

 

Canyon X lumière parois

 

Canyon X grottes

 

Canyon X ocre ombre sculpture

 

canyon X rochers ciel

 

Le soleil et les couleurs vives nous éblouissent à notre sortie dans la vie réelle. Nous y serions bien restés davantage. Mais ce n’est pas fini, une deuxième visite nous attend encore !

 

Illustration

 

Lower Antelope canyon, visite sportive des gorges

Lower Antelope Canyon lumière

 

Lower Antelope Canyon se situe dans une faille plus étroite et est un peu plus difficile à visiter. L’entrée a été munie d’un escalier métallique (installé par les Navajos). Les visites sont un peu plus restreintes dans cette partie.

Nous rentrons dans une nouvelle dimension. Ce qui est fou, c’est que de l’extérieur, nous ne soupçonnons rien de ces cavités souterraines, alors qu’elles recèlent des trésors d’une infinie beauté. Bon, je suis tout de même consciente qu’il n’y a plus vraiment de secret pour personne, aujourd’hui c’est très touristique. Mais il faut tout de même imaginer qu’en 1931, c’est une bergère Navajo qui a découvert le canyon en cherchant ses moutons égarés. Je suis extrêmement jalouse : je n’arrive même pas à imaginer la magie d’une telle découverte encore complètement ignorée de l’humanité toute entière. J’aurais aimé être une pionnière. Mais je ne désespère pas à l’idée de découvrir des mystères enfouis en cherchant un jour où j’ai garé mes Lykornes (mais où est-ce que j’ai bien pu mettre les clés d’ailleurs ?)

Les premiers escaliers me donnent presque le vertige, j’avance la tête vissée en direction du plafond de cet édifice souterrain, jusqu’à avoir un torticolis. Les couleurs sont ocres, roses, orangées, et même peu à peu violacées. Chaque lumière remodèle les reliefs, fait apparaître de nouveaux détails, met en avant les courbes. C’est un spectacle grandiose. En mauvaise élève, je me mets à la toute fin du groupe, souvent rappelée à l’ordre pour rejoindre le troupeau : mais je veux pouvoir immortaliser ces lieux comme il se doit.

 

Lower Canyon ocre

 

Lower Antelope Canyon sculpture

 

Lower Antelope Canyon roche

 

Antelope Canyon roche ciel

 

Lower Canyon détail

 

Lower Canyon violet orangé courbes

 

Chaque courbe, chaque relief force l’admiration… On pourrait contempler ces lignes pendant des heures, les suivre, les toucher, et s’y perdre surtout. Mon professeur de design émotionnel nous avait appris que l’être humain était narcissique, nous recherchons partout des représentations de la vie animale et de l’Humanité. Nous trouvons des formes de lions, des têtes d’hommes, une tortue, une femme les cheveux dans le vent. Notre imagination nous ramène toujours… À nous !

 

Lower Antelope Canyon lion rocher lumière
Ahhhhh Simbakiaaaa mamani tivava (oui, je chante l’histoire de la vie…)

 

Lower Antelope Canyon femme cheveux vent

 

Lower Canyon rocher requin

 

Les rayons qui pénètrent dans les cavités rendent le lieu féérique. Tout est monumental et majestueux. Les parois sculptées donnent le vertige. Nous ne savons plus dans quel sens est le sol, le ciel (non je n’avais pas bu avant la visite mauvaises langues), nous perdons tous nos repères et toute notion de l’espace qui nous entoure…

 

Lower detail roche

 

 

Lower Canyon rayon lumière

 

Lower lumière rayons rochers

 

Le temps passe vite dans les galeries souterraines, mais le circuit touche à sa fin. Antelope Canyon est le lieu où nous avons eu le sentiment d’avoir eu le plus de monde lors de notre séjour dans le Grand-Ouest (comme ce sont des visites guidées, c’est difficile de ruser, et puis ça a beaucoup de succès). Et pourtant, je conseille de ne pas faire l’impasse sur ces magnifiques gorges, elles valent largement le détour. Si c’était à refaire, je referai tout pareil… Quoique… J’essaierais peut-être d’arriver un peu plus tôt à mon cours photo ^^.

 

courbes Lower Canyon ciel

 

 

Illustration

 

Infos pratiques

 

Upper Antelope Canyon

Adresse

Page – Lechee, Arizona (Lattitude : 36.896989, Longitude : -111.407842)

Tarifs

A partir de 45$ par personne, mais les tarifs varient en fonction des guides, de l’horaire et du type de visite choisis.

Horaires

Upper Antelope Canyon est ouvert tous les jours de 8h à 17h d’avril à octobre, de 9h à 15h le reste du temps. Attention toutefois à la météo, les canyons peuvent être fermés certains jours de pluie.

Liste des guides accrédités pour la visite

Adventurous Antelope Canyon Photo Tours
Antelope Canyon Navajo Tours
Antelope Canyon Tours
Antelope Slot Canyon Tours

À savoir

Pour toute visite, réservez à l’avance, que ce soit sur internet, par téléphone ou même sur place si vous restez plusieurs jours dans un même coin. Upper Antelope Canyon est très touristique.

L’accès à l’entrée du canyon se fait en 4×4. Certaines compagnies partent du centre-ville, d’autre du parking d’Upper, d’autre encore du mile marker bleu 302 sur la 98.

Les sacs à dos, les gros sacs en bandoulière et les trépieds (en dehors des tours photos) sont interdits. Les gorges sont étroites…
Restez plutôt à la fin du groupe si vous voulez prendre des photos.

En cas d’orages, les indiens stoppent les visites des canyons en raison des risques d’inondation.

Si vous avez une visite programmée, attention aux décalages horaires entre l’Utah et l’Arizona !

Plus d’infos sur
https://navajonationparks.org/guided-tour-operators/antelope-canyon-tour-operators/

 

Lower Antelope Canyon

Adresse

Page – Lechee, Arizona (Lattitude : 36.901278, Longitude : -111.409695)

Tarifs

A partir de 40$ par personne, mais les tarifs varient en fonction des guides, de l’horaire et du type de visite choisis.

Horaires

Lower Antelope Canyon est ouvert tous les jours de 8h à 17h d’avril à octobre, de 9h à 15h le reste du temps. Attention toutefois à la météo, les canyons peuvent être fermés certains jours de pluie.

Liste des guides accrédités pour la visite

Ken’s Tours
Dixie Ellis Lower Antelope Canyon Tours

À savoir

Pour toute visite, vous pouvez réserver en avance ou sur place. Lower Antelope Canyon est moins touristique que Upper Antelope Canyon mais attention tout de même en juillet/août !

L’accès à l’entrée du canyon se fait à pieds. La visite est plus sportive que pour Upper Antelope Canyon, il y a des escaliers et des passerelles. Rien d’insurmontable, mais j’y suis allée en avril. L’été avec la chaleur, c’est sûrement plus fatigant !

Les sacs à dos, les gros sacs en bandoulière et les trépieds (en dehors des tours photos) sont interdits. Les gorges sont étroites…
Restez plutôt à la fin du groupe si vous voulez prendre des photos.

En cas d’orages, les indiens stoppent les visites des canyons en raison des risques d’inondation.

Si vous avez une visite programmée, attention aux décalages horaires entre l’Utah et l’Arizona !

Plus d’infos sur
https://navajonationparks.org/guided-tour-operators/antelope-canyon-tour-operators/