Menu
FRANCE

Pyrénées : mes coups de cœur en Vallée d’Aspe et Vallée d’Ossau dans le Béarn

Pyrénées Vallée Ossau Vallée Aspe blog

Les Pyrénées me faisaient du pied depuis quelques années déjà. Après avoir découvert un échantillon (lykroskopique, j’en conviens) des massifs de Haute-Savoie, des Alpes du Sud, du Jura, des Vosges, il manquait encore quelques kornes à mon arc… Dont les montagnes du Sud-Ouest de la France, celles-là mêmes qui sont visibles depuis le sud des Landes, parsemées de villages d’altitude authentiques, de montagnes enchanteresses, de fromage de brebis à la Cerise Griotte et autres merveilles.

Pour mon baptême, je suis partie 5 jours dans les Pyrénées atlantiques (à la mi-mai) le temps d’un fabuleux road trip mère/fille ! Nous avons décidé de parcourir la Vallée d’Aspe et la Vallée d’Ossau après la lecture du livre de « tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa, qui a pour toile de fond (vous l’aurez deviné) les montagnes pyrénéennes.

illustration montagne

Tour du belvédère de Lescun

Lescun vue village montagnes brume flaques Pyrénées
Vue tumide (contraction de timide et humide) sur le village de Lescun

Ohé, y a qulescun ?

Dans le livre « tout le bleu du ciel », le cirque et le village de Lescun sont des lieux où il se passe des choses particulièrement fortes : ils sont décrits comme des coins paisibles et authentiques, où les gens sont chaleureux et vivent en osmose, où la nature a une place prépondérante dans les activités humaines et a une attraction presque magnétique. Bref, un lieu où l’on pourrait presque se perdre un jour par hasard et ne plus jamais vouloir en revenir.

Nous avons donc commencé notre périple là où l’histoire se finit. Mais la scène que nous avons jouée ce jour là était plutôt « tout le gris du ciel » sur une musique en si mineur de crachin, euh Chopin.

Souvent comparé aux Dolomites, le cirque de Lescun offre normalement depuis le village une vue à 360° sur les montagnes qui l’entourent. Et de ce que j’ai vu, je dirais que j’ai plutôt eu une vue sur le brouillard qui l’entoure… Mais bien loin de me plaindre, je dois au contraire avouer que j’ai été envoûtée par ce décor « nez qui coule » !

Nous avons d’abord traversé le village béarnais de Lescun, niché à 900 mètres d’altitude et situé dans la vallée d’Aspe. De jolies ruelles, des pierres, des fleurs, des toits en ardoise ; ce village est très calme et pourtant bel et bien vivant. Deux dames discutent dans la rue, nous sentons de la vie derrière quelques fenêtres. Mais c’est comme si les aiguilles du cadran s’étaient arrêtées il y a une bonne trentaine d’années. J’avais l’impression d’avoir remonté le temps. Une vie simple, authentique, même rustique. Cela donne furieusement envie de revenir à l’essentiel.

Nous traversons le village jusqu’à rejoindre le point de départ de notre randonnée, derrière l’église. Pour cette balade, nous avons choisi un programme de remise en forme light avec le tour du belvédère de Lescun.

Il commence à pleuvoir, mais nous ne capitulons pas de suite, c’est notre premier bol d’air Pyrénéen, et même notre première bouffée d’oxygène depuis bien longtemps (je résume : confinement, couvre-feu, attestations, 10 km… Bref, chute des cheveux, dépression)… Nous entamons le tour du Belvédère : je mets mon ciré jaune, la capuche, je sors mon K-Way de sac à dos, je glisse mon appareil dans mon ciré, j’ai chaud, j’enlève mon pull, je remets mon ciré sur mon t-shirt et me rends compte que mon ciré n’est pas waterproof, j’ai froid, je remets mon gilet même si j’ai trop chaud… Au bout d’une demi-heure sous la pluie battante, à admirer quand-même les jolies petites fleurs jaunes, les beaux arbres, le sentier qui serpente et qui est plutôt accueillant (même si nous croisons la route d’un serpent qui serpente également), nous réalisons que la vue du belvédère risque d’être, comment dire… Brouillée. Et l’eau nous arrive presque jusqu’aux mollets (brouillée, mollets… Oui, je mes fais mes j’œufs de mots toute seule, désolée…). Nous décidons donc de faire demi-tour.

Arbres sapins montagne Lescun Pyrénées

Cette première randonnée pyrénéenne m’aura permis de me rendre compte que :

  • Mon ciré jaune est trop mignon mais qu’il prend l’eau
  • Que mes chaussures de randonnée… Finissent aussi par prendre l’eau
  • Mais que le village de Lescun est tout de même particulièrement beau <3

Pour ceux qui souhaitent faire le tour du belvédère de Lescun, voici les infos par ici

La randonnée des cabanes d’Ansabère a l’air magnifique également, à faire si vous avez un peu plus de temps.

Lescun montagnes nuages gris fleurs Pyrénées
Nuages qui engloutissent la montagne…. Miam
illustration montagne

Village d’Aydius, havre de paix des Pyrénées

Aydius végétation ciel bleu Pyrénées

En voyant marqué « Aydius » sur un panneau, j’ai dit à ma mère d’un ton assuré « Ah tiens, ça doit vouloir dire adieu en occitan bascon ». J’ai compris le lendemain en regardant la carte que c’était en fait le nom d’un village. Pour faire pardonner mon ignorance, je me suis dit qu’il serait de bon ton de le visiter. Enfin, pas avant d’avoir pris un bon petit déjeuner avec du fromage de brebis, un yaourt maison de brebis, de la charcuterie, des fruits, de la confiture maison de myrtilles, d’abricots, de pommes, du miel de montagnes du coin. C’est qu’ils savent vivre dans les Pyrénées. Burp.

Attention, gros coup de cœur pour ce village : non seulement nous le découvrons illuminé par les rayons du soleil, mais en plius, Aydius est l’allégorie de la mignonceté, de la simplicité, de la j’veuplutekité. Si tout le monde est contaminé par une version mutante du Covid et que nous sommes tous perdus, c’est décidé, nous viendrons nous retrancher ici.

Pour ceux qui veulent rester dans le coin plusieurs jours, nous avons vu des tas de chemins de randonnées qui passaient par là. Je dis ça comme ça…

Aydius montagnes collines Vallée d'Aspe montagne
cascade vallée d'Aspe feuilles

Un Aydius, ce n’est pas un Aydius
Ça ressemble un peu
À ces vacances
De notre enfance

charles aznavour

A force de citer de vieilles chansons dans mes articles, on va croire que la Lykorne est née en 1912 (#Dynosor)

illustration montagne

Le plateau du Bénou

Il y a une route qui traverse le plateau du Bénou. Et je ne peux que vous conseiller de la traverser à votre tour. Elle est magnifique ! Le plateau du Bénou fait le lien entre Vallée d’Aspe et Vallée d’Ossau : bucolique à souhait, vous aurez des vues sublimes sur les massifs environnants, au milieu des vaches, des chevaux, des moutons qui font bêê !

Plateau du Bénou paysage montagne verdure Pyrénées

Nous avons décidé de faire notre pique-nique entre la ferme Maria Blanca et les chevaux du Bénou, avec une vue sur les collines ventrues, les parapentes et au milieu des montagnes. Superbe !

Randonnée des Cromlechs ou des cercles de pierre


Difficulté
Très facile

Longueur
3,7 km

Dénivelé
200 m

Type d’itinéraire
Boucle

Les Cromlechs (j’aime bien les Cromelettes aux champignons) sont des cercles de pierre s’élevant vers le ciel d’environ 5 mètres de diamètre et disposés les uns à côté des autres. Erigés il y a plus de 3000 ans en Vallée d’Ossau comme dans l’Est du plateau du Bénou (on en compte une trentaine), leur fonction reste encore mystérieuse aujourd’hui. Certains pensent que les cercles correspondraient à des lieux de cérémonie (crémations, lieux de culte, de rassemblement) : on y a retrouvé quelques restes d’ossements humains, des charbons de bois, quelques poteries, et noté que leur disposition était toujours faite de telle façon qu’ils avaient une vue panoramique sur les vallées.

En plus de découvrir ces vestiges fascinants, cette balade pastorale vous fera découvrir les magnifiques paysages du Bénou.

plateau du Bénou randonnée Cromlechs Ossau Pyrénées
Vue sur ces fameux cercles de pierre
Vallée d'Ossau plateau du Bénou randonnée pierres
Cromlechs randonnée pierres arbre montagnes

La première partie de la randonnée nous offre différents points de vue sur les Cromlechs et la Vallée d’Ossau.

Peut-être vous est-il déjà arrivé de vous retrouver dans un lieu qui dégage une aura si particulière que vous avez l’impression de ressentir un certain magnétisme et d’être en osmose totale avec la nature ? Cela peut tenir à plusieurs ingrédients : le fait d’être sur une terre d’Histoire, associée à des cultes ou des croyances passées, une météo tourmentée qui va donner une tournure énigmatique et envoûtante à la scène et l’état d’esprit dans lequel on se trouve.

Et bien ce jour-ci, tous les éléments étaient justement réunis pour se sentir dans la configuration où l’on s’attendrait presque à voir une lumière blanchâtre irradier des pierres, à entendre un grognement sourd (et cette fois, je ne parle pas de l’estomac de mon Viking qui n’était pas avec nous :D) provenir des tréfonds de la terre et voir le sol se craqueler sous nos pieds (Ok, j’ai regardé Outlander et je ne peux pas m’empêcher de faire le parallèle avec les pierres de Craig Na Dun).

Vallée d'Ossau Pyrénées randonnée ciré jaune montagnes
Vallée d'Ossau vache plateau du Bénou montagnes

La deuxième partie de la randonnée, les nuages se dissipent progressivement et le soleil baigne même le paysage de lumière. Les couleurs et les différentes couches du tableau se dévoilent et nous transportent.

Accès

Le départ se fait depuis le plateau du Bénou, au niveau du ruisseau près de la Chapelle de Houndas (vous trouverez des places de parking tout près de la chapelle).

Le sentier de randonnée démarre sur le chemin à droite de la chapelle.

illustration montagne

Tour des Eaux-bonnes, la ville fantôme des Pyrénées Atlantiques

Je ne m’attendais pas en réservant notre logement aux Eaux-Bonnes à découvrir une ville presque désertée. Ce n’est pourtant pas comme si les villes étaient très vivantes ces derniers temps. Mais là, notre première impression en arrivant à destination est que tout semble laissé à l’abandon, est abîmé par le temps alors qu’on sent pourtant un certain rayonnement passé dans l’architecture même de certains bâtiments : cette ville thermale compte un hôtel qui s’appelle « l’hôtel des princes« , des villas et un casino de style mauresque. Le jardin public et de belles promenades pittoresques entourent l’établissement thermal. Mais pour vous donner une idée, il y a aujourd’hui seulement 194 âmes qui vivent à Eaux-Bonnes, soit 5 habitants au km2. Les commerçants croyaient à l’ouverture des thermes pour faire venir des curistes, mais à cause de vices de fabrication, ils sont aujourd’hui fermés et à priori ne sont pas prêts d’ouvrir, faute de moyens. Et puis une géode en plastique comme symbole des thermes, ce n’est pas à la hauteur de la beauté de certains bâtiments. L’hôtel des princes est quant à lui un Chef-d’œuvre du Second Empire, il a même été classé en 2003, mais laissé à l’abandon suite à des affaires douteuses… Comme si cela ne suffisait pas, il y a eu plusieurs inondations qui ont généré de nombreux dégâts.

Cette ville ne serait-elle pas un peu maudite ?

Je suis partagée, au beau milieu de cette ville fantôme. Malgré la tristesse et la mélancolie du lieu, une part de moi est fascinée : j’ai un peu l’impression d’entrer à Tchernobyl des dizaines d’années plus tard. La nature reprend ses droits, les traces humaines sont englouties (Suiiiis les mondes englouutiiiis / Jusqu’au creuuux de la Teeerre), il règne un calme olympien. C’est comme si tout avait été un peu laissé en l’état du jour au lendemain, genre « ras les claquettes de cette ville, j’me tire ». Et pourtant quel potentiel (oui, j’aime les arc-en-ciels et les potes en ciel, c’est un blog à thème) !

Eaux-Bonnes Hôtel des Princes abandonné
Village Eaux-Bonnes ciel gris Pyrénées

Randonnée tour des Eaux-Bonnes


Difficulté
Très facile

Longueur
3,8 km

Dénivelé
330 m

Type d’itinéraire
Boucle

Cette randonnée permet de faire une boucle qui comprend la promenade Eynard et promenade de l’Impératrice. Pour y accéder, montez par la rue Valery Meunier juste à gauche de la route en direction de Gourette (mince, je me suis gourette). En haut de la rue, traversez la route de Gourette, vous verrez un sentier de balade qui monte en lacet. C’est le point de départ de la promenade Eynard (bande de veynards).

Le plus de la rando : Une très belle vue depuis des kiosques suspendus qui surplombent le village des Eaux-Bonnes au milieu des montagnes (enfin si vous avez beau temps, la météo était plutôt contre nous ce jour-là ^^, d’où l’intérêt des kiosques pour nous abriter de la pluie et attendre que le brouillard se dissipe. Il était d’ailleurs très dissipé ce jour-là et a décidé de nous embêter jusqu’au bout).

En savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur cette randonnée ici (la randonnée propose même de cumuler plusieurs balades pour faire un grand tour, à vous de voir).

Paysage arbres verdure montagnes nuages Pyrénées Eaux-Bonnnes
Kiosque par temps gris, kiosque au paradis

Randonnée horizontale


Difficulté
Très facile

Longueur
3,8 km

Dénivelé
140 mètres

Type d’itinéraire
Aller / retour

Le nom est trompeur, mais ne vous méprenez pas, vous devrez quand même vous déplacer à la verticale pour effectuer cette randonnée horizontale hein 😉 ! La balade commence dans la forêt juste derrière le Casino, et offre de très jolis points de vue sur les montagnes environnantes. Avec très peu de dénivelé, c’est une randonnée accessible à tous et qui permet de tâter l’ambiance des Pyrénées romantiques.

En savoir plus

Pour plus d’informations, retrouvez toutes les informations sur cette randonnée ici.

Randonnée Eau-Bonnes fleurs jaunes maison Pyrénées
arbres Eaux-Bonnes
Montagnes nuages Eaux-Bonnes
illustration montagne

Laruns, ça rince

Laruns est la ville la plus animée à proximité des Eaux-Bonnes. Nous avons découvert un joli village le temps d’un marché avec de beaux fromages, des gâteaux des Pyrénées, charcuterie etc. Un coin typique et bien situé en Vallée d’Ossau pour découvrir les différents points d’intérêts. Un logement dans les environs peut-être un point de départ parfait pour se balader.

illustration montagne

Lacs d’Ayous, randonnée phare des Pyrénées

Je ne me voyais pas venir en Vallée d’Ossau sans faire la randonnée des lacs d’Ayous. La météo ne nous a pas laissées beaucoup de fenêtres de tir, alors nous nous sommes justement tirées à la première éclaircie venue (qui devait quand même durer une bonne partie de l’après-midi)…

Une randonnée qui offre des points de vue sublimes sur les montagnes des Pyrénées, sur le célèbre Pic du Midi d’Ossau et des lacs en pagaille (dont le lac Gentau, un des plus beaux <3)

Pyrénées lac Gentau randonnée verdure sentier montagne neige

Je ne sais pas réellement ce qui fait que la magie opère. Peut-être le lieu qui est absolument grandiose, avec son lac tout bleu, le pic du Midi d’Ossau qui nous toise fièrement à gauche et les massifs enneigés qui se reflètent dans l’eau ; ou alors le fait que nous nous le soyons fixé comme objectif à atteindre, et la fierté d’y être arrivées ; peut-être encore le fait de partager ce moment de folie à deux, entre deux barres de céréales, deux sandwichs et un thermos bien chaud tout en haut.

Extrait de mon article sur la randonnée des lacs d’ayous

En savoir plus

Il y avait trop à dire, si vous souhaitez effectuer la randonnée des Lacs d’Ayous, retrouvez toutes les infos pratiques dans mon article détaillé Lacs d’Ayous – randonnée des Pyrénées au pic du midi d’Ossau !

Bilan de mon séjour dans les Pyrénées atlantiques

Que ce soit à travers les randonnées que nous avons faites, les villages que nous avons traversés, les fromages de brebis que nous avons dévorés (vous ne le savez pas mais le fromage d’Ossau-Iraty avec son coulis de Cerise et moi, c’était déjà une grande histoire d’amour avant de venir dans les Pyrénées….), ce premier condensé pyrénéen (les chocolats Pyréneens et moi, c’est aussi une grande histoire d’amour… Et oui, je sais, ça n’a de pyrénéen que le nom) était une mise en bouche succulente, truculente (j’aime bien ce mot et je ne l’utilise jamais) même.

Chers Pyrénées, ne vous languissez pas de moi, je reviendrai 🙂 🙂 🙂 !

PS : Ce voyage, la pluie et les nombreuses randonnées on permis à une petite graine de pousser… Les prochains voyages se feront avec un bébé Vi-korne (mi-Viking / mi-Lykorne), nous avons hâte !

illustration montagne

Infos pratiques pour un road-trip dans les Pyrénées

Où dormir dans les Pyrénées atlantiques


La maison de Jeanne
Située en Vallée d’Aspe, une maison d’hôtes très accueillante dans un village niché au milieu des montagnes. Et le petit déjeuner… Roooo ce petit déjeuner…

Appartement Joséphine
Appartement spacieux et super bien décoré. Situé dans la ville d’Eaux-Bonnes, la ville fantôme, mais nous ne regrettons pas notre choix :).

À faire également dans les Pyrénées atlantiques


Cabanes et lac d’Ansabère

J’en parlais plus haut, la randonnée des cabanes et du lac d’Ansabère a l’air magnifique, donnant une vue panoramique sur tout le cirque de Lescun. Il faut compter 5 heures de marche pour un dénivelé de 700 mètres, mieux vaut être dans une bonne forme physique.

Train d’Artouste

Nous avions prévu de prendre le train d’Artouste pour découvrir des vues vertigineuses sur les montagnes des Pyrénées et découvrir le lac d’Artouste. Mais le train ne fonctionne que de fin mai à début octobre, nous y étions un peu trop tôt. A faire une prochaine fois donc.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez réserver les billets sur ce site.

Table d’orientation Aubisque

Ce point d’intérêt nous a été conseillé par notre hôte : il offre un point de vue privilégié sur les massifs des Pyrénées. La météo ne nous a pas permis d’y aller, nous avions déjà des randonnées que nous voulions faire à tout prix lors des belles éclaircies.

Pour aller plus loin


Si vous êtes à la recherche d’idées de séjours en France, vous pouvez retrouver le sommaire de mes articles ici !

Et si vous souhaitez trouver quelques idées de randonnées à faire, en France ou à l’étranger, venez donc par !

2 Comments

  • Mandy
    20 janvier 2022 at 12:49

    Nous qui habitons dans le sud ouest, nous n’avons jamais pris le temps d’aller dans les Pyrénées ! Quelle honte ^^’ Tes photos sont superbes, ça me donne envie d’y remédier… Et en plus la nourriture y a l’air délicieuse, donc c’est parfait x) Je reviendrais par ici si on se décide ENFIN à aller explorer ces montagnes !
    Et félicitations encore pour ce bébé Vykorne ! <3

    Reply
    • la lykorne illettree
      8 juin 2022 at 23:01

      Oh oui, vas-y, tu vas adorer !!! Et encore, je n’en ai vu qu’une infime partie !!!! J’y retournerai certainement ❤️❤️❤️ ! Merci, nous profitons à fond de baby Vykorne (ce qui explique le retard dans mes réponses par ici 🤣🤣🤣)….

      Reply

Leave a Reply