Menu
SUEDE

Une semaine en Suède à la découverte du Bohuslän

une semaine en Suède

Nous atterrissons à Göteborg pour passer une semaine en Suède après seulement 2 heures de vol depuis Paris, nous voilà donc au pays magique des rennes, des cabanes en bois, du saumon Gravlax, du yaourt aux myrtilles et accessoirement… De l’étagère Billy.

Tout roule, tout glisse même, nous récupérons les clés de notre voiture à l’aéroport en 3mn top chrono : une Volvo… ah non, une Golf plus tard, nous sommes sur les routes Suédoises, de nuit (la nuit tombe tôt en Suède) et sous la pluie.

Il fait frais, c’est vivifiant et je suis plus qu’heureuse de renouer lors de ce voyage avec les pays nordiques, après un an et demi d’interruption. Ma comparse de voyage n’est cette fois pas un Viking mais une amie qui a été piquée par la même bébête que moi, elle rêve de voyages, de fjords, de cabanes perdues au milieu de nulle part et d’aurores boréales. Notre destination s’est déterminée autour d’un thé avec des cookies et des muffins (très importants dans le processus de prise de décision), nous devions nous présenter chacune notre tour 3 lieux vers lesquels on s’imaginait bien partir ensemble : coïncidence plutôt folle, nous avons toutes les deux pensé au Bohuslän (même si pour la mission aurores boréales, c’est trop au sud, mais ce n’est pas grave). C’est donc parti pour une semaine en Suède, et ça va jeter du pâté de crabe !

 

Carte Suède

 

Le Bohuslän « fief de Bohus », (Bohus étant le principal fort défendant le coin des attaques suédoises) est une province du Sud Ouest de la Suède qui s’étend de Göteborg en passant par Fjällbacka, délimitée au Nord par la Norvège. Cette province est entre autres une source d’inspiration inépuisable pour Camilla Läckberg, auteure de polars suédoise. Et de sa plume sont nées des tas d’histoires policières qui ont pour trame de fond la jolie ville portuaire de Fjällbacka.

Tjörn

 

Notre intrigue commence donc sur l’île de Tjörn dans le Bohuslän pour notre périple d’une semaine en Suède : préparez-vous au pire… Sa beauté est criminelle.

Je vous aurais prévenus…

Nous rallions l’île en 56 mn seulement depuis Göteborg. Nous avons beau rouler de nuit, nous constatons déjà que Tjörn semble être très sauvage : nous traversons des ponts, longeons la mer et slalomons entre des sapins et des cabanes en bois. Il y a tout ce que nous aimons. Une fois n’est pas costume (euh coutume), nous trouvons plutôt facilement notre cottage.

Nous trouvons du premier coup la micro route de nuit qui mène jusqu’à la maison de notre hôte, distinguons notre cabane en nous éclairant à la torche mobile (non ce n’est pas une nouvelle version de la batmobile), délivrons sans la moindre difficulté la clé de sa keybox cachée à gauche des escaliers et ouvrons la porte.

Le cottage est super chaleureux et confortable. Il n’y a pas à dire, ils ont le sens de l’accueil et de la déco nos amis suédois (moi aussi quand il fait trop chaud je sue des doigts. Je m’étais promis de garder cette blague pour moi, oups, trop tard).

Le lit est moelleux, je n’ai toujours pas percé le mystère des couettes nordiques, qui sont toujours très aériennes et vaporeuses telles un nuage de coton. Je me laisse envelopper et dors comme un bébé.

Après une nuit réparatrice et le changement d’heure d’hiver, nous sommes prêtes à découvrir ce que l’île de Tjörn a dans les tripes le temps d’une randonnée d’une dizaine de kilomètres. Et ce que nous avons dans les tripes par la même occasion.

 

Randonnée de Sabyvagen jusqu’à l’île de Toftenäs

 

Tjörn mousse marécageux  une semaine en Suède

 

Nous marchons au milieu des prairies, des myrtilles sauvages des roches de granite et… De la bouillasse. La météo est très agréable ce matin, mais visiblement, au prix de pluies diluviennes la semaine passée (oui nous sommes les enquêtrices de la semaine). Alors que les pieds de Marie commencent à baigner dans la boue, je résiste encore à l’envahisseur dans mes chaussures de randonnée islandaises, mais pour combien de temps (quel suspense, j’installe peu à peu mon intrigue, vous voyez, ça va être palpitant) ?

Nous découvrons un petit îlot très photogénique, la lumière est parfaite, nous sommes encerclées par la mer et débouchons sur une vue magnifique avec une vieille cabane en bois. Je vous avais dit que j’aimais bien les cabanes ? Nous sommes seules au monde et les couleurs automnales viennent donner le ton avec de magnifiques reflets dorés. Comment ne pas déconnecter dans un tel cadre ? Tout nous paraît tellement loin, sauf mon Viking évidemment que je garde tout près de moi par la pensée.

 

Une semaine en Suède Tjörn cabane, herbe mer ciel bleu

 

Tjörn île randonnée pierre herbe mousse

 

Tjörn soleil mer portillon une semaine en Suède

 

Tjörn vache méduses

 

Après une belle boucle (et je ne parle pas de mes cheveux) de quelques kilomètres, et deux bonnes heures de gambade, nous arrivons de nouveau à notre cottage. Comme il est bon de rejoindre un cocon chaud et douillet après une marche dans le froid (je psychote beaucoup sur la chaleur des locations dans cet article, je décline toute responsabilité, sachez juste que j’avais de gros problèmes de radiateurs chez moi avant de partir pour une semaine en Suède…)

Nous mangeons des boulettes de viande avec des patates, des tranches de gouda et, comble du bonheur, des roulés à la cannelle…

 

Où dormir du côté de Tjörn


Stuga i naturskönt område på västra Tjörn 
Une superbe cabane à deux pas de la mer, confortable, bien décorée, on a adoré.

Où manger à Tjörn


Restaurant Kylen
Restaurant de tapas vue sur la mer très sympa, un service au top, vous serez parmi les locaux. Des tapas de poisson, de crevettes, des champignons, des patates… Les prix sont corrects.

illustration myrtille Suède

Promenade sur l’Ile de Marstrand

 

Requinquées, nous partons en direction de Marstrand.

Selon le peu d’informations que nous trouvons sur Marstrand, le plus intéressant se trouve sur un petit îlot avec le Fort de Carlsten, dans la vieille ville médiévale. Nous apprenons qu’un bac fait la traversée tous les 1/4 d’heure pour la modique somme de 3 euros (30 sek) aller retour par personne. Lors de la traversée, un homme avisé nous dit que la randonnée prend environ 2h, mais que ça prend plus de temps pour les pipelettes. Visiblement, il a croisé peu de françaises, elles peuvent marcher, parler et même prendre des photos à la fois, c’est pas fou ça ?

 

Bac Marstrand vue vieille ville

 

Le temps est semi menaçant : en langage Lykorne, ça veut dire qu’il y a de gros nuages noirs annonciateurs de pluie, mais en même temps, les rayons de soleil qui percent le ciel sont encourageants.

Nous nous engageons sur notre sentier de randonnée sans nous poser plus de questions que ça. Il est 15h, la nuit tombe à 18h, nous avons le temps. L’avenir nous apprendra tout de même plusieurs choses.

  1. En fait, la nuit tombe plutôt à 17h30 fin octobre en Suède.
  2. Il semblerait que nous ayons oublié de prendre en compte le décalage horaire (M. Est brune, elle n’a aucunes excuses) donc c’est même plutôt 16h30…
  3. J’avais présumé de nos capacités : marche + photos tous les 2 mètres + parlotte = 3 heures de marche. On dirait bien que tout compte fait, nous ne papotons pas aussi vite que nous ne marchons… Retour de Karma !

Avant que la nuit ne tombe totalement, nous profitons quand même des paysages sublimes que nous offre l’île de Marstrand. Nous avons vue sur des cailloux polis aux reflets roses et la mer. C’est assez dépouillé, et pourtant quelle magie ! La lumière dorée se reflète dans l’eau, toujours aussi calme (« miroir, mon beau miroir, dis-moi quelle Lykorne est la plus belle ? »). Le chemin est bien balisé, il y a des pontons, des escaliers, des rambardes pour rallier les différents bouts de sentiers sans que le randonneur n’ait besoin de jouer à saute-moutons avec les rochers. Les couleurs sont dingues.

 

Rochers Une semaine en Suède Bohuslän Marstrand mer

 

Marstrand une semaine en Suède Bohuslän nuages mer route

 

Marstrand chemin rochers mer nuages

 

Bohuslän mer Marstrand nuages menaçants

 

Marstrand Bohuslän phare rochers mer

 

Une semaine en Suède Marstrand rochers flaques mer

 

Marstrand fort de Carlsten nuages mer

 

Une semaine en Suède Bohuslän nuages mer rochers Marstrand

 

L’île est magnifique, mais la lumière baisse dangereusement, ils se met à pleuvoir, nous réalisons que nous sommes bien loin de notre point de départ et décidons de couper par la forêt. Mais d’ailleurs, d’où peut bien sortir tout à coup cette végétation luxuriante au milieu de tous ces rochers et ces paysages pelés ? Les arbres sont bas et tortueux, les plans d’eau deviennent menaçants… On se croirait dans un Tim Burton, on entend des bruits d’animaux non homologués, nous sommes dans la pénombre, puis il se met à pleuvoir (appelez-moi Camilla Lälykorneberg).

Nous finissons tout de même par retrouver les lueurs du Fort de Carlsten et de la ville.

Ouf, sauvées !

Pour nous récompenser, nous décidons d’aller dîner dans un restaurant ouvert à l’entrée de l’île. Nous sommes très bien accueillies, mais le serveur nous avertit tout de même qu’il y a beaucoup d’animation et qu’on risque d’être gênées par le bruit.

Nous ne nous démontons pas, ce n’est pas un peu d’animation suédoise qui va nous faire frémir. Alors que nous trinquons à notre première journée, tout à coup, une musique nous parvient à fond dans les oreilles, un des serveurs arrive, un micro entre les mains et en dansant entre les tables, acclamé par les convives, on se croirait dans une émission de Patrick Suèd’bastien… On ne comprend rien mais on essaie de deviner le but du jeu : il se met à parler entre deux chansons, les gens rigolent, participent, mais quand il met des musiques tout le monde se concerte à voix basse et écrit sur des papier. L’animateur vient faire des blagues à chaque table, c’est très drôle à voir. On n’arrive pas à déterminer si les participants doivent deviner les chansons qui passent, ou si la musique sert de timer pour qu’ils puissent répondre aux question de Patrick. Une chose est sûre par contre, notre pizza noix roquefort est trop bonne.

Sur le chemin du retour, nous devons faire un détour, une route est fermée, il y a des lumières bleues et rouges qui clignotent à des kilomètres à la ronde, un hélicoptère s’est posé en travers de la route… Entre la forêt sortie de nulle part aux bruits terrifiants, le mystérieux quizz géant du soir et cet hélicoptère, nous nous interrogeons : Mais décidément que se passe-t-il réellement sur cette île ? Ne vous inquiétez pas nous menons l’enquête.

Ecoutez, laissez la lykorne faire son travail. Dès que j’aurais de plus amples informations, croyez bien que vous en serez les premiers informés ».

 

Où manger sur l’Île de Marstrand ?


Restaurant Storm
Le nom ne trompe personne, c’est une tempête d’animation dans ce restaurant, mais le cadre est chouette, et les pizzas sont bonnes !

Où prendre ses billets pour la traversée en BAC


Au kiosque à côté de l’office de tourisme

Grundsund

 

Le lundi matin, nous avons du pain suédois sur la planche : nous décidons tout d’abord de visiter le charmant port de pêche de Grundsund, qui est réputé pour être très tranquille et typique. En route, nous trouvons bien sûr le moyen de nous arrêter une ou deux fois pour admirer ça (photos à l’appui, vous comprendrez pourquoi).

 

Une semaine en Suède coucher soleil beateaux Bohuslän

 

 

Une semaine en Suède Bohuslän cabane

 

 

En arrivant à Grundsund, la vue du pont est particulièrement jolie avec la petite église d’un côté, et toutes ses cabanes qui bordent le bras de mer de l’autre. Nous descendons jusqu’au ponton en contrebas, dont le sol est verglacé, nous évoluons en mesurant chacun de nos pas. La mer est truffée de méduses, mais même si la forme est super photogénique (on dirait des fleurs vues du dessus), je dois avouer que cette vision m’angoisse un peu et pour cause : nous avons prévu avec M. de faire du kayak lors de notre séjour d’une semaine en Suède. Et outre le fait que l’eau est très sombre, et qu’elle a l’air terriblement froide, cette mer tachetée de méduses ne me dit rien qui vaille. Je m’imagine tomber à l’eau et me faire dévorer plus vite qu’une Krisprolls par les méduses du coin.

 

Grundsund vue cabanes mer ponton

 

Grundsund  façade boîte aux lettres

 

une semaine en Suède Grundsund bateau mer

 

Grundsund échelles une semaine en Suède

 

Mais à part ça, le port est une découverte délicieuse, les maisons et les ruelles sont très mignonnes également, et après notre balade, nous partons vers notre deuxième étape : fiskebäckskil.

Fiskebäckskil puis Lysekil

 

Dans nos rêves les plus fous, nous projetons même d’y déjeuner… mais en arrivant, le village ne semble pas plus vivant que Grundsund hors saison. Guidée par notre estomac (Viking, sors de ces corps), nous poussons la route jusqu’à Lysekil, une grand ville à une dizaine de minutes de là. Nous devons pour cela monter sur une barge qui nous emmènera à bon port… La traversée est gratuite, et évite de nombreux détours ! Pour fêter ça, nous nous engouffrons dans la première boulangerie qui nous ouvre les bras et nous jetons sur des pâtisseries… Désolée, je fais une petite pause dans mon récit, j’ai la bouche pleine, scronch, scronch, slurp. Miam… Nous n’avons pas passé plus de temps que cela à Lysekil, nous ne lui avons pas trouvé un grand charme en dehors de ses gâteaux et de son thé. Mais pour retrouver une ambiance de ville, des commerces, des restaurants, c’est quand même pas mal !

 

Où prendre un goûter à Lysekil


Björsells Bakery
Des desserts délicieux (j’ai goûté un roulé à la cannelle).

Smögen

 

Nous avançons sur les pontons en bois, admirons les bateaux, et surtout les cabanes en bois jaunes, rouges, bleues, vertes… Le soleil baisse, baigne de lumière les falaises et le haut des cabanes : tout est doré… Et adoré ! »

Notre journée n’est pas finie pour autant, nous partons en direction de Smögen, la ville carte postale… C’est ici qu’on retrouve LA vue caractéristique du Bohuslän, enfin selon Instagram. Pour être honnête, les photos so instagramables, on s’en pète la cacahuète, mais le ponton vue sur cabanes colorées a quand même l’air sacrément mignon… En plus, hors saison, nous ne prenons pas trop de risques, il ne devrait pas y avoir grand monde. Nous ne sommes pas déçues du déplacement, nous sommes plutôt tranquilles pour découvrir les lieux, les cabanes colorées sont super belles, la météo est parfaite… Nous avançons sur les pontons en bois, admirons les bateaux, et surtout les cabanes en bois jaunes, rouges, bleues, vertes… Le soleil baisse, baigne de lumière les falaises et le haut des cabanes : tout est doré… Et adoré !

 

Smögo cabanes couleurs ponton mer

 

Smögo cabanes couleurs ponton mer

 

Smögo cabanes couleurs une semaine en Suède

 

La vie est douce dans le Bohuslän

Nous ne nous arrêtons pas en si bon chemin, nous longeons le pont et débouchons sur une passerelle qui marque le départ d’une petite randonnée de 2 km. Nous marchons au milieu des rochers de granite qui prennent les couleurs du coucher de soleil, tout comme la mer, qui est toujours irrémédiablement lisse. C’est un spectacle envoûtant.

 

Smögen Suède coucher de soleil

 

Les yeux remplis d’étoiles suédoises, nous remontons vers notre prochain point de chute pour la nuit, du côté de Ramsvik, un point stratégique situé à deux pas de la réserve nationale de Ramsvikslandet.

Ramsvikslandet

 

Ramsvikslandet mer rochers une semaine en Suède

 

Il y a des tas de randonnées dans la réserve nationale de Ramsvikslandet. Nous avons choisi un trail de 6 km, qui va vers Fykan. Nous passons d’abord devant un grand pré avec des chevaux, puis arrivons près de jolies cabanes rouges, nous nous retrouvons ensuite dans une sorte de carrière avec des pierres partout : cette partie était assez fatigante à passer, les pierres roulaient sous les pieds en même temps qu’on avançait. En sortant de la carrière, c’est alors qu’on découvre des paysages assez lunaires et nus. Des rochers de granite polis (tellement polis qu’ils nous disaient bonjour en nous voyant… Si, si) sculptés par la mer et le vent à perte de vue, un ciel bleu sans un pet de nuages, il fait frais… La balade est magnifique, encore une fois nous nous sentons toute petites face à ces reliefs majestueux ! Tout à coup, clou du spectacle, nous apercevons la mer, et le décor est constellé de flaques au creux des rochers dans lesquelles le soleil et le ciel se reflètent joyeusement. Nous nous extasions longuement, très longuement devant la grandeur de ces paysages.

 

une semaine en Suède Ramsvikslandet ciel bleu, flaques mer rochers

 

Ramsvikslandet mer soleil une semaine en Suède

 

 

Nous perdons parfois de vue nos balises, il faut dire que c’est difficile de visualiser les petits batons jaunes au milieu de tous ces cailloux ! Mais à nous deux, nous arrivons à réunir nos forces pour nous repérer.

D’un côté, nous avons M., rebaptisée oeil de lynx : laissez là 5 minutes sur le plus haut promontoire et elle vous trouvera n’importe quelle balise à des kilomètres à la ronde.

De l’autre, il y a donc la Lykorne, qui n’y voit rien à 2 mètres et encore, mais par contre, qui arrive à se repérer par rapport au bon vieux plan papier.

Il y a eu quelques tout petits ratés : nous avons fini par nous dire que nous ne devions plus être sur le chemin de randonnée quand nous nous sommes retrouvées à faire de l’escalade entre des rochers super hauts, avec le vide intersidéral en dessous. Mais oeil de Lynx a fini par nous sortir de ce mauvais pas, et nous voici de nouveau dans les clous. Yes Fykan

La fin de la randonnée se passera dans la bouillasse et la caillasse au doux bruit des baskets détrempées de M. (chploc, chploc, chploc…).

« Et sauter dans les flaques pour la faire râler, bousiller nos godasses et se marrer« .

Comme à l’aller, la fin de la randonnée passera de paysages quasiment désertiques à des coins très touffus. Pour fêter ça, nous décidons de pique niquer dehors au grand air suédois !

 

Où dormir du côté de Smögen et Ramsvik ?


Ramsviks Övergård
Une adresse sympa, vue sur la mer, au milieu de la nature, le logement est confortable et bien situé pour randonner dans la réserve.

Fjällbacka

 

En route vers Fjällbacka, le village de pêcheur pittoresque réputé pour ses cabanes colorées, son archipel, ses ruelles et sa gastronomie ! Ce n’est pas pour rien qu’Ingrid Bergman était si attachée à cette destination : il y a d’ailleurs aujourd’hui un buste en bronze de l’actrice sur la place Ingrid Bergman tout près du port en hommage (collatéral).

Les points d’intérêts sont multiples à Fjallbacka.

 

Kungsklyftan Fjällbacka

 

C’est peut-être bien là un des plus gros mystères du village. Je vous présente King’s Cliff de son petit nom, une falaise située dans le canyon Kungsklyftan qui est très impressionnante ! Après avoir grimpé des marches, vous traverserez une brèche avec pour toit 3 énormes cailloux qui tiennent en équilibre entre les failles… Mais comment diantre est-ce possible ? Un vent de mystère souffle sur l’archipel de Fjällbacka. C’est vraiment beau, mais aussi flippant. L’air de rien, j’envoie M. en éclaireuse pour prendre des photos pour « qu’on prenne toute la mesure du lieu et de la belle lumière qui perce entre les rocher ». Les cailloux ont l’air de tenir. Je m’engouffre ! La vue sur le port et l’archipel une fois arrivées en haut vaut aussi largement le détour !

 

Kungsklyftan Fjällbacka

 

Fjällbacka vue d'en haut port

 

La balade dans la ville et sur le port sont très sympas aussi, il y a de beaux cafés, des cabanes 3* avec des jardins zen, des terrasses de folie, des décos en veux-tu en voilà, on dirait un peu le concours des plus belles décos de Noël version scandinave.

 

Fjällbacka port bateaux ponton

 

Fjällbacka rue pavée port

 

La tournée du Post man

 

 

C’est en discutant avec des hôtes allemands de notre logement que nous avons eu le bon plan. En réservant la veille, nous pouvons accompagner la factrice lors de sa tournée en bateau autour des îles ! Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre, nous voici donc sur le port à 10h pétantes, scrutant au loin le moindre bateau qui point à l’horizon !

Un petit bateau vient vers nous, avec à son bord une femme matelot très souriante. Elle nous explique que chaque matin, avant la tournée, elle fait un petit tour en bateau pour se réveiller et plonge le haut de son corps dans l’eau gelée. Puis elle nous sort des coussins pour qu’on s’installe confortablement à l’arrière, avec de gros plaids pour nous réchauffer. Nous sommes comme des Lykornes en pattes…

Là il n’y a plus qu’à profiter du spectacle, et surtout à s’extasier. Il fait beau, Fjällbacka s’éloigne peu à peu de nous jusqu’à devenir un tout petit point dans notre horizon. Nous sommes seules faces à la mer, au soleil, et quelques cabanes sur îlounettes de temps en temps. Dans ces moments là, franchement je suis à deux doigts de tout lâcher, de résilier ma box, Netflix (non quand même pas), de couper ma ligne mobile pour que jamais, vous m’entendez, JAMAIS on ne me retrouve. Enfin je prendrai quand même le temps d’aller chercher illico presto mon Viking et de le ramener sous le bras. Ce serait l’opération Lykorne et Viking évaporés au pays des roll mops. Je tiens un début d’histoire alléchant pour Camilla, je lui mâche même limite trop le travail. Vous signez ?

 

Fjällbacka bateaux cabanes

 

Fjällbacka cabanes ciel bleu

 

Fjällbacka mer soleil cabane rouge

 

Infos pratiques pour faire la tournée en bateau
avec le facteur


Appelez la veille pour le lendemain si vous voulez être sûrs d’avoir des places. L’excursion n’est pas possible en hiver. Les infos sont ici, y a plus qu’à !

 

Où dormir à Fjällbacka


Villa Evalotta
Une de nos adresses coups de coeur : une vue magnifique sur le port de Fjällbacka, nous avons vu des couchers de soleil magnifiques. Des chambres très confortables, une guesthouse très bien décorée, une grande cuisine commune avec tout ce qu’il faut pour le petit déjeuner. Je recommande !

 

Fjällbacka Villa Evalotta

 

Fjällbacka coucher soleil vue

 

Fjällbacka coucher soleil port

 

Où manger à Fjallbacka


Bar Og Resturang
Restaurant sans prétention, pas le meilleur, mais un des seuls ouverts hors saison. Nous y avons mangé du saumon qui était bon et de la soupe de poisson pour des tarifs hyper raisonnables.

Restaurang Matilda
Nous y avons plutôt pris le goûter, cadre très chouette, du bois, de belles décos, du choix dans les pâtisseries, un service agréable, et vue directe sur le port de Fjällbacka avec une grande terrasse sur le ponton (que nous n’avons pas testée)…

Réserve de Rossö

 

Voici un coin perdu, à peine indiqué sur les cartes et pourtant, j’ai eu un gros coup de cœur pour cette balade au milieu des sapins, des bouleaux et des pins. Nous avons vue sur le Parc national de Kosterhavet, une île où la faune et la flore y sont apparemment très diversifiée. La luminosité est très particulière,c’est une particularité nordique, on se croirait au coucher du soleil alors qu’il est seulement 13h… C’est l’heure du pique nique (Pique nique, par temps bleu, pique nique délicieux…). Nous disposons nos chips à l’oignon, nos sandwichs aux crevettes et saucissons fumés à même les rochers et mangeons totalement hypnotisées par la vue qui est canon ! Il y a quelque chose qui me touche particulièrement dans les pays scandinaves, quelque chose de magnétique qui m’emporte à chaque fois. Je ne me lasse pas d’admirer ces paysages !

 

Fjällbacka Rossö une semaine en Suède

 

Fjällbacka Rossö sapins mer

 

Fjällbacka Rossö île rochers
Myrtilles une semaine en Suède

Gravures rupestres de Tanum

 

Non loin de là, nous décidons de faire une halte à Tanum, pour exercer nos talents de détective et découvrir ce que les Suédois de l’Âge du bronze, voulaient nous dire à travers leurs gravures rupestres. Mais malheureusement, nous avons été un peu trop ambitieuses, nous n’avons pas même réussi à trouver le point de départ de la visite. Eliminées avant même de commencer à enquêter… Voilà, voilà…

Grebbestad

 

Nous trouvons très rapidement de quoi nous réconforter à Grebbestad, dans une pâtisserie de rêve… Les longues journées de pluie parisiennes j’y pense encore. Je me dis que le loupé de Tanum était en fait sûrement un acte manqué (oui, je me trouve des excuses, et alors ?). La décoration est top, je prends un Chaï tea Latte accompagné d’un Brownie scandaleux aux fruits rouges, myrtilles et chamallow. C’est très dense, mais ça tient toutes ses promesses, c’est délicieux. Un petit monde de douceurs s’offre à moi à chaque bouchée. La journée s’achèvera sur cette fabuleuse expérience culinaire (à la base nous devions aussi y faire du Kayak mais au final c’est fermé… Pas de kasse kroute Lykorne pour les méduses du coin… Oh, bah zut alors, ça c’est dommage !), et sur un très joli quartier de lune que nous suivons jusqu’à notre appartement (ou peut-être que c’est lui qui nous poursuivait…. Musique de suspense… Affaire à suivre)

 

Grebbestad café pâtisseries

 

Où manger des pâtisseries à Grebbestad ?


Sjögrens i backen
Une adresse scandaleuse et délicieuse, assez réputée, bien décorée… Bref allez-y !!!!!!!

Lac Vänern

On était bien, mais puisqu’il faut bien partir, nous reprenons la voiture et migrons vers le lac Vänern. Nous avons prévu d’y visiter le château de Läckö et myrtille sur le gâteau, de dormir dans un hôtel avec jacuzzi (les jacuzzis, c’est toute ma vie).

 

Chateau de Läckö

 

Ce qui nous frappe tout de suite, c’est que même si ça reste plutôt paisible, il y a un petit peu plus d’animation hors saison que dans le Bohüslan. Les vues sur lac sont superbes, mais pour être honnêtes, l’eau est aussi calme que la mer au final ! À l’approche du chateau de Läckö, les routes et les paysages sont sublimes, et ça tombe bien, nous avons bien pu en profiter puisque je me suis totalement trompée de route et que j’ai fait faire à M. un détour d’une petite heure quasiment… Je prétexte un problème de signalétique : « Euh, pour ma défense, vos panneaux sont mal étiquetés ».

Elu en 2001 le plus beau château de Suède (il défile mieux que les autres en maillot de bain), Läckö est bien conservé et ne paraît pas ses 700 ans (le Botox suédois est efficace). Situé sur une pointe rocheuse et surplombant le lac, il nous toise dans un style très Renaissance.

 

Château Läckö une semaine en Suède

 

Château Läckö coucher soleil ponton mer

 

Château Läckö une semaine en Suède

 

Une semaine en Suède château Läckö

 

Château Läckö soleil couchant mer

 

Les vues sur le château de Läckö depuis les pontons et le lac sont vraiment magiques, d’autant plus au coucher du soleil. Nous trouvons le meilleur angle de vue (il est plutôt canon de 3/4 et de profil), nous nous faisons un goûter roulés cannelle et pom’potes en l’admirant sous toutes ses coutures. Nous en profitons aussi pour faire une petite balade autour du lac de Vänern.

Sur le retour, les couleurs flamboyantes de la toute fin du coucher de soleil sont ahurissantes, les décors faits de sapins et cabanes sont merveilleux. Chaque cabane a d’ailleurs des décorations et des lumières accrochées aux fenêtres, c’est chouette.

Notre hôtel est à la hauteur de nos espérances et nous profitons longuement du Jaccuzi extérieur, j’adore traîner dans l’eau chaude quand il fait super froid dehors. Et tant que mes doigts ne sont pas complètement fripés, nom d’une Lykorne en kit, impossible de me déloger.

 

Où dormir sur les rives du lac Vänern ?


Ronnums Herrgård
Un établissement plutôt classe, un restaurant pas super donné mais très bon, un jacuzzi… À tester si vous avez envie de vous faire plaisir un soir !

Göteborg

 

Après un petit déjeuner plutôt copieux à l’hôtel (qui m’a d’ailleurs appris un truc à mes dépens : même quand on est fan de myrtilles, un thé myrtilles, avec un yaourt myrtilles, un jus de myrtilles et de la confiture de myrtilles… Bah c’est trop en fait. Trop de myrtilles tuent la myrtille. Qui l’eût cru ?), nous partons vers Göteborg pour la partie citadine de notre road trip (et la dernière partie avant le départ aussi, ça passe bien trop vite une semaine en Suède).

Göteborg est la cinquième plus grande ville des pays nordiques et la plus grande qui ne soit pas une capitale.
Elle est située entre Oslo et Copenhague, sur le fleuve Göta älv.

Nous faisons une entrée en fanfare, en empruntant la voie de tramway ou lieu de la route… Grosse frayeur, une mémé nous regarde horrifiée, on réalise notre erreur, mais nous arrivons à récupérer la route sans drame… Ouf !

 

Quartier Haga

Nous laissons la voiture dans un coin et traversons la ville à pieds. Nous trouvons des coffee shops chaleureux Linnégatan Avenue, découvrons avec plaisir le quartier Haga (notre favori), avec des boutiques kawaï, de décos, de vêtements, de design… Le paradis. Dans une boutique avec des licornes et des lamas (les lamas sont les nouvelles licornes), le vendeur a les cheveux décolorés, des piercings partout, des tatouages, j’adore le contraste !!! C’est assez hétéroclite, j’aime le mélange de styles, de quartiers, de cultures dans une ville. C’est ce qui fait souvent sa richesse ! Bref, j’aime bien cette ville.

 

Göteborg café Haga

 

Göteborg boutiques colorées kawaï

 

Göteborg terrasse café

 

Parade Avenue

Nous rejoignons ensuite une avenue très commerçante, mais plutôt dans le style Champs Elysées à la suédoise : nous sommes sur Parade Avenue.

Il y a de grands bâtiments assez imposants, avec plein de briques, et des grandes routes au milieu. Les tramways ont un look rétro plutôt sympa, c’est un peu le van Volkswagen du Tram. Ils sont bleus et blancs, et les formes sont très arrondies. Nous remarquons qu’il y a vraiment beaucoup de salons de coiffures et quelques cliniques de botox.

 

Göteborg rue bâtiments tram briques

 

Une semaine en Suède Göteborg rue

 

Fortin à la couronne

Le fortin à la couronne est un petit fort situé en hauteur dans un parc et qui offre une jolie vue sur la ville !

 

Göteborg vue d'en haut

 

Musée Röhss

Non, ça ne retrace pas la vie de Röhss ghëller, hein, bande d’incultes, c’est le musée du design et des arts appliqués des années 90 jusqu’à aujourd’hui. On y retrouve des vêtements, des objets de différentes époques et l’arrivée du digital.

 

Où dormir à Göteborg ?


Linnéplatsens Hotell & Vandrarhem 
Pas très cher et bien situé, propre, salle de bain et toilettes communes, une cuisine pour se faire à dîner ou petit dej.

Où manger à Göteborg ?


The coffee roaster
Que ce soit pour un thé, un café (le Fika c’est sacré en Suède), des pâtisseries ou en mode self service, le café est très sympa, chaleureux, coloré.

 

Göteborg Coffee Roaster

 

Le petit
Une salade César plutôt bonne et copieuse.

Café Husaren
Café très réputé où il faut à tout prix aller manger les délicieux roulés à la cannelle… Si je devais n’en retenir qu’un seul, ce serait celui-ci….

Hemmas Hos
Un bon bistrot où dîner, des bons vins, des tartines de crevettes. Malheureusement, je pense que je suis bannie, j’ai fait brûler la carte du restaurant sur une bougie, oups, les serveurs pensaient qu’il y avait le feu en cuisine, j’avais un petit tas de cendres sur la table devant la bougie….

 

Bilan de mon séjour d’une semaine en Suède, au Bohuslan

Si vous prévoyez de partir une semaine en Suède, je ne peux que vous conseiller de partir découvrir le Bohuslän ! C’est un voyage très abordable, avec tous les ingrédients qui rendent les voyages nordiques tellement uniques. J’ai découvert des paysages tous plus grandioses les uns que les autres, que ce soit des vues sur la mer, sur lac, sur cabanes, sur brownie aux chamallow… Les lumières sont fabuleuses, et le cadre est propice à la déconnexion !

 

Infos pratiques pour une semaine en Suède

Quand partir en Suède ?

Je pense que vous pouvez profiter quelle que soit la saison ! Si vous cherchez de l’animation, allez-y plutôt l’été, et la lumière sera au rendez-vous une très grand partie de la journée. Si vous préférez découvrir le Bohuslan sans trop de monde l’hiver est une bonne alternative, il y aura des décos de Noël, et selon où vous allez de la neige ! Les tarifs sont moins chers hors saison, et la lumière rasante donne des lumières fabuleuses !

Combien de temps partir en Suède

Pour notre périple dans le Bohuslän, partir une semaine en Suède était parfait, nous avons eu la sensation de vadrouiller à notre rythme sans nous presser.

Comment se rendre à Göteborg ?

Depuis Paris, il y a des vols directs qui vous emmènent en 2h seulement à Göteborg.

Visa

Le passeport ou la carte d’identité suffisent pour un séjour de moins de 3 mois pour les ressortissants français.

Décalage horaire

Il n’y a pas de décalage horaire en la France et la Suède. Mais les Suédois dînent comme s’il y avait un décalage horaire : n’allez pas trop tard au restaurant, ils mangent tôt…

Electricité et prises

En Scandinavie, les prises électriques sont identiques aux prises françaises.

Monnaie

La monnaie de la Suède est la couronne suédoise (Vous divisez par 100 en gros pour avoir le prix en euros). Vous pouvez utiliser les cartes de crédit pour payer en Suède, elles sont acceptées, ou sortir de l’argent via les distributeurs automatiques.

Langue

En Suède la langue principale est le suédois. Cependant, ses habitants parlent l’anglais couramment.

Budget pour une semaine en Suède dans le Bohuslan

Vol : 166 euros aller/retour
Logements : 290 euros par pers. pour 7 nuits (don env. 40 euros la nuit par personne)
Location de voiture : 275 euros pour une semaine en Suède (nous partions à deux donc j’ai payé 137 euros)
Nourriture : env. 260 euros
Le budget total pour une semaine en Suède était donc de 850 euros environ.

Cet article touche à sa fin, mais si vous voulez plus de vibes nordiques :

  • Vous pouvez découvrir les Iles Féroé, bijou sauvage et préservé des terres nordiques ici !
  • Si vous voulez expérimenter les aurores boréales en Norvège, venez-donc me faire un petit coucou par !
  • Pour découvrir l’Islande en hiver, je vous y emmène ici !

20 Comments

  • Paule-Elise
    23 février 2020 at 13:48

    « Un petit thé aux myrtilles pour la dame ? » Haha je n’ai pas pu m’en empêcher, désolée ^^
    C’est trop beau, ces lumières nordiques et ces paysages si sereins, j’adore. Je suis allée en Suède une fois et j’ai bossé pendant 5-6 ans avec des Suédois… j’adorais le rituel du fika et j’ai une passion pour le roulé à la cannelle, c’est trop bon ce truc !! Ça a l’air vraiment joli le Bohuslan et vous étiez clairement deux enquêtrices de choc. Moi je dis que si tu ramènes ton Viking là-bas, on viendra vous voir sur votre petite île avec votre petite cabane en bois !

    Reply
    • lalykorneillettree
      24 février 2020 at 10:00

      J’avoue, c’était trop tentant ^^ ! Vous serez bien sûr les bienvenues sur notre petite île, on vous recevra avec des roulés à la cannelle et du Fika (avec un peu de liqueur à l’intérieur :D… Et moi je prendrai mon thé aux myrtilles ^^, bien évidemment… Quoique) ! Bisous !!

      Reply
  • Lionel
    24 février 2020 at 10:10

    Quel article magnifique ! Tu nous donnes des envies d’évasions nordiques. Ces lumières, cette ambiance si calme si apaisante et ces sites justes whaou. On retiendra le château de Läckö qui a l’air incroyablement beau, le lac Vänern, la Réserve de Rossö et l’île de Tjörn des sites tellement nature. Ces coins du bout du monde qui ne sont pas si loin de chez nous et que l’on note pour une prochaine escapade je l’espère un jour. Cet article est une réelle immersion en terre Bohuslän. merci !

    Reply
    • lalykorneillettree
      24 février 2020 at 17:22

      Merci beaucoup Lionel !! Oui, en effet, ces lieux sont sauvages et natures, pour un budget plus que correct et hors saison, c’est très tranquille ! Une parenthèse hors du temps dans une ambiance nordique… ^^

      Reply
  • Jolies lueurs
    24 février 2020 at 13:58

    J’adore tes récits enjoués et pleins d’humour 🙂
    Je ne connaissais pas du tout cette région de Suède et elle a l’air vraiment idéale pour un petit road-trip comme le vôtre !
    Les lumières sur le petit port de Grundsund sont sublimes, les petites bicoques colorées de Smögen sont trop chouettes (même si j’imagine aisément qu’en pleine saison, il doit y avoir un tas d’instagrammeuses en robe qui font la queue sur le ponton pour prendre THE photo #picoftheday …), la tournée en bateau avec la factrice avait l’air tellement cool aussi !
    Bon, et puis étant moi-même accro aux myrtilles, cette seule raison est suffisante pour me donner envie d’aller là-bas sans plus attendre (Et vérifier par moi-même que « Trop de myrtilles tuent la myrtille »… )
    Merci pour cette petite escapade nordique 🙂

    Reply
    • lalykorneillettree
      24 février 2020 at 17:43

      Merci beaucoup pour ces beaux compliments ! Ce road trip permet en effet de s’en mettre plein la vue sans faire de gros déplacements. J’ai le sentiment d’avoir vraiment pris le temps, et ça c’est agréable ! La tournée avec la factrice avait une saveur particulière : le fait de découvrir et partager son quotidien pour un moment était magique : c’était apaisant, calme, avec de chouettes moments de contemplation. Ça donne forcément des idées non ? Alors si en plus, comme moi, tu aimes les myrtilles, fonce ^^

      Reply
  • Lucie La Valise Bretonne Blog Voyage
    24 février 2020 at 15:17

    Ton article et tes photos donnent envie de découvrir la Suède 😀 les lumières nordiques sont tellement belles. J’adore la myrtille. Lors de notre voyage au Québec, nous avions goûté à plusieurs spécialités à la myrtille ! Un délice 😀.
    Merci pour ce bel article !

    Reply
    • lalykorneillettree
      24 février 2020 at 17:58

      Merci beaucoup Lucie ! Les lumières nordiques ont en effet quelque chose de magnétique !!! Myrtille un jour, myrtille toujours… Mais bon, du coup, myrtille sur myrtille sur myrtille, à voir 😀 !! Je vais réfléchir au Canada du coup 🙂🙂🙂

      Reply
  • Les Petits Pas de Juls
    24 février 2020 at 22:07

    Fan de Camilla et de myrtilles, j’ai adoré ce récit et tes photos! 100% onirique et coloré, ce voyage donne envie de s’envoler immédiatement!
    Je garde l’idée en tête!

    J’adore l’idée de la balade matinale avec la factrice, quelle expérience originale et extraordinaire 😉

    Merci pour la balade!
    Bons chemins pour la suite!
    Jul’

    Reply
    • lalykorneillettree
      25 février 2020 at 08:34

      Fan de Camilla et de myrtilles, je te recommande alors vraiment d’y aller, tu vas te régaler, dans tous les sens du terme 😀 !!!! Merci beaucoup pour ton commentaire, c’est vrai que c’est haut en couleurs avec toutes ces jolies cabanes, j’en rêve encore ! <3

      Reply
  • Itinera magica
    25 février 2020 at 20:04

    Allez hop, à cause de toi je vais devoir retourner en Suède, voilà, t’es contente ? 😂
    Magnifique et génial cet article, comme toujours !

    Reply
    • lalykorneillettree
      30 mars 2020 at 11:51

      Merci beaucoup Alex, je crois que j’y retournerai aussi <3 <3 <3, c'était beau !!!!! Tu étais allée dans quel coin déjà ? Bisous !!!!

      Reply
  • Dreyo
    28 février 2020 at 21:40

    Il a l’air de regner une atmosphère particulière, douce, hors du temps, reposante… les photos sont fabuleuses, bravo ! Et géniale la tournée avec la factrice, ça c’est le genre de plan quon ne peut pas deviner 🙂

    Reply
    • la lykorne illettree
      10 octobre 2020 at 01:17

      Hello ! Merci beaucoup, c’était un voyage nordique très sympathique… Et qui me paraît tellement loin aujourd’hui ;)… Pour la tournée, c’était une chouette aubaine, à faire si jamais tu vas dans le coin ! Bonne soirée <3

      Reply
  • Mila
    1 mars 2020 at 21:44

    Oh quel bel article et quelle belle épopée. Nous avons suivi plus ou moins le même itinéraire, mais en découvrant ton article, j’ai l’impression de n’avoir rien vu ! Il faut dire que l’on a eu sacrément beaucoup de mauvais temps… Et que l’on n’avait plus l’envie de trainer sur nos vélos avec la pluie. Ce sont les aléas de notre mode de voyage. En tout cas, superbes photos (moi aussi, j’ai pris les boites aux lettres en photo, je les trouvais trop mignonnes) et superbe récit. Ça m’a donné envie d’y retourner maintenant, tout de suite !

    Reply
    • la lykorne illettree
      16 mai 2020 at 13:23

      Coucou Mila ! C’est vrai que nous avons eu beaucoup de chance avec la météo sur place, et pourtant, au moins de Novembre, ce n’était pas gagné !! Mais lors de votre trip en vélo, vous avez eu le temps de voir tellement de beaux paysages nordiques, ce n’est pas très grave, et vous aurez sûrement l’occasion d’y retourner dans de meilleures conditions… Merci pour ton gentil commentaire !

      Reply
  • Laurie
    11 mai 2020 at 14:00

    Oh quel bel article, c’est clairement un voyage qui donne envie <3 Tes photos sont sublimes, et ton récit clair et si drôle, j'ai adoré cette petite parenthèse nordique dans ma journée, merci <3 Ah aussi, cette balade en bateau-facteur c'est tellement une expérience simple, mais belle, je eux trop faire ça moi aussi un jour hihi 😀

    Reply
    • la lykorne illettree
      16 mai 2020 at 13:38

      Merci beaucoup Laurie <3 ! C'était un voyage magique, et en effet, la balade en bateau avec le facteur était un moment très chouette de notre séjour ! A faire si tu pars dans le Bohuslän ! Bisous !!

      Reply
  • Sabine
    27 octobre 2020 at 19:27

    Salut la Lykorne ! Je vais bientôt au Bohuslan et je veux carrement faire cette ballade avec la factrice, mais à moins qu’elle s’appelle Patrick, j’ai l’impression que le lien ne renvoie pas à cette ballade là ? Merci 🙂

    Reply
    • la lykorne illettree
      1 novembre 2020 at 16:49

      Ce n’est peut-être plus la même personne qui fait la tournée, ou bien ils ne font plus les mêmes excursions. Je pense que pour en avoir le coeur net, il faut appeler ^^!

      Reply

Leave a Reply